Agence de référencement naturel Paris

AGENCE DE REFERENCEMENT NATUREL PARIS

Actualités E-commerce

+33 1 41 62 10 61
+33 6 07 49 90 52

Agence de référencement Paris : Conseils et solutions pour
comment bien vendre sur internet

Expert en référencement naturel l’utilisation de l’outil SEO cleaner

Article publié le 22/04/2018

Les filtres Penguins ont bouleversé les habitudes des référenceurs. En effet, beaucoup de sites sont déclassés dans les résultats de moteurs de recherche à cause des backlinks de mauvaise qualité. Il devient alors nécessaire d’analyser les liens qui pointent sur son domaine. Pour ce, il existe quelques outils gratuits ou payants qui permettent de vérifier ces liens retour non sollicités et de les désavouer par la suite. SEO cleaner figure parmi les outils gratuits. Ce tutoriel permet de vous aider dans sa manipulation si vous souhaitez découvrir ce nettoyeur des liens retour.

Cet outil qu’on peut télécharger gratuitement est disponible pour Mac, Windows et Linux. En cliquant sur « Control click droit » de la souris puis sur « ouvrir », on lance le logiciel. Celui-ci permet de fournir des informations les plus complètes possibles sur les liens d’un site (les sites référant) et ce qui cloche dans son référencement. Cela permet de se prémunir contre les fameuses pénalités de Penguins. Pour son fonctionnement, l’utilisateur devrait avoir une liste de domaine avec les liens qui pointent sur son site. Il l’exporte depuis Ahrefs par exemple et l’importe ensuite vers cet outil. Le crawler effectue après la vérification automatique. Les premières statistiques concernant les TLD, les IP identiques, localisation géographique etc. s’affichent. L’outil montre également entre autres le(s) lien(s) dans chaque Url qui pointe vers le nom de domaine, le PR d’un site, le problème d’indexation de page, la langue de la page, Les ID Adsense et Analytics, et l’état du lien (en nofollow) etc. Après avoir crawlé et analyser les pages, il renvoie les résultats à interface. Ces appréciations permettent de faciliter l’étude de liens et de jauger la pertinence d’un lien pour son domaine. Cela aide également à éventuellement désavouer un lien. L’avantage du recours à ce nettoyeur de liens, c’est que les informations sur le profil des backlinks peuvent être lues dans l’interface. Les résultats retournés suivent les critères habituels pour juger la qualité d’une page ou d’un site. Il permet également l’accélération de la tâche d’analyste. Par exemple, si on devrait faire une analyse de 200 domaines et qu’on aurait à passer au moins 2 minutes sur chaque domaine, cela pourrait devenir une tâche chronophage. En ce sens, SEO cleaner permet de gagner du temps dans le repérage des sites douteux et de vérifier les sites importants.

Donc après l’import des fichiers contenant les Urls dans l’outil, on peut exporter les fichiers générés sous Excel et faire ensuite un désaveu manuel. Le désaveu sous Excel aide au filtrage des données disponibles. On peut commencer par exemple sur les réseaux du site, les annuaires etc. L’idéal est de réduire le temps de passage aux sites qui n’en valent pas la peine. Ainsi, on désavoue rapidement un lien spammy au lieu d’entrer en contact avec le webmaster. Mais pour les pages ou les sites plus difficiles à analyser, il faut y réserver plus du temps. Dans tous les cas, afin d’optimiser les tâches, il vaut mieux avoir en même temps l’analyse de Majestic seo à côté sur l’écran pour identifier les pages qui contiennent ces liens. Après avoir fait l’annotation des liens à désavouer et ceux qu’on peut conserver, il faut exporter ce fichier complet à l’outil de désaveu des moteurs de recherche.

Ces données sont passées en revue lors de l’analyse automatique :

-->le(s) lien(s) pointant vers le domaine saisi

-->les liens sortans du site ou d’une page

-->l’existence de l’Url

-->l’information sur l’état du lien : no follow, ancre, image etc

-->l’existence des mots « douteux » dans le contenu ou dans l’URL

-->l’existence de tirets dans le nom de domaine et la longueur de ce dernier

-->la présence d’Adsense et leur nombre…

Le paramétrage de ces données est possible. De toute façon, le logiciel nécessite une vérification manuelle.

On retrouve de nombreuses alternatives sur le marché des solutions de pénalités de Google pour retirer les liens mauvais qui se mêlent aux bons et les nuit. Ces outils Saas coûtent généralement assez chers. Or identifier si un lien est toxique ou non n’est pas chose aisée sans les outils efficaces. Il est possible que deux référenceurs aient une idée différente sur la meilleure façon de nettoyer les liens pour sortir de la pénalité. En effet, chaque composant redondant ou de mauvaise qualité d’un site peut baisser son estimation dans les moteurs de recherche. En conséquence, cela risque d’endommager la visibilité d’une page web ou même d’un nom de domaine. Seo cleaner permet d’éliminer les liens factices et mauvais en quelques clics. La version premium propose l’avantage d’avoir un meilleur classement seo, de faire le nettoyage de son balisage, de supprimer la duplication de contenu et de se passer des fonctionnalités inutiles (liens, scripts…).

Concrètement, ce logiciel gratuit aide au débroussaillage du terrain en donnant d’informations au référenceur sur les liens qui peuvent porter atteinte au site qu’il travaille. Pour chaque url testée, il affiche le domaine (pays, extension…), la densité de mots, l’état du contenu de la page, les trackings de réseaux (tracker analytics, adsense etc.)

Il est en principe destiné donc aux référenceurs ou tout au moins aux personnes qui ont une connaissance dans ce domaine. L’outil nécessite l’intervention de son utilisateur et son jugement sur le lien à retirer. Son exécution se fait sur son poste de travail et après on peut faire l’export sur son tableur favori afin de trier ces données. L’autre avantage de la version 4.0, c’est qu’il permet le partage gratuit en communauté. Par ailleurs, sa gratuité vient du fait que sa collecte repose sur les sites testés et ne fait pas appel aux bases de données plus importantes comme SemRush par exemple. Ce qui constitue également son petit bémol par rapport à d’autres logiciels payants.

Malgré ses avantages, cet outil présente aussi des limites. Premièrement, il limite une analyse pour chaque domaine. Cela afin d’éviter le crawl des centaines de pages déjà vues et de ralentir l’analyse du domaine. Le nombre de connexions possible avec les threads dans la version gratuite est également limité. Aussi, dès lors qu’un domaine reçoit une erreur 500, il sera blacklisté et le logiciel ne l’analysera plus dans cette session. Enfin, on note que dans le processus de suppression de liens, le professionnel en référencement peut être amené à contacter le webmaster pour lui demander la suppression ou la modification du profil d’un lien. Or, le moyen le plus simple serait la récupération d’adresse de contact du site qui fait ce lien. Or, pour éviter une mauvaise utilisation du logiciel vers la récupération d’adresses email, qui n’est pas autorisé par la loi en vigueur en France, l’outil ne fait pas de collecte d’adresses électroniques. On note également quelques bugs en cas de blocage de l’un des bugs. La bonne performance de l’outil dépend également de la taille de mémoire dédiée à sa java virtual machine car tout ce nettoyage se fait en mémoire.

En bref, l’utilisation de ce logiciel s’adresse notamment aux référenceurs et aux personnes qui ont une base de connaissances en référencement.