Agence de référencement naturel Paris

AGENCE DE REFERENCEMENT NATUREL PARIS

Actualités E-commerce

+33 1 41 62 10 61
+33 6 07 49 90 52

Agence de référencement Paris : Conseils et solutions pour
comment bien vendre sur internet

Expert en référencement naturel SEO : l’utilisation de Google analytics

Article publié le 15/10/2017

Pour faire le suivi du référencement d’un site web, le référenceur pro dispose d’une pléiade d’outils gratuits ou payants. Google analytics figure parmi ces outils. Il a l’avantage d’offrir un service gratuit pour analyser le nombre de visites d’un site web. Créé par la société Urchin Software Corporation, ce produit fait l’objet d’un rachat par Google le 14 novembre 2005. Il est disponible en plus de 40 langues et est utilisé par plus de 80% du marché mondial. La version payante baptisée google analytics 360 Suite est quant à elle, dédiée aux entreprises et aux agences web. Le point sur l’utilisation de cet outil de Google.

L’utilité du référencement des pages web

Avant de faire le point sur l’utilisation de ce puissant outil créé par Google, passons en revue d’abord l’utilité du référencement d’un site web. Pour les propriétaires d’un site e-commerce qui viennent de lancer leur site en ligne, ils doivent avoir pour devise l’augmentation de trafic du site. Car dès lors qu’un site reçoit de nombreux clics, la conversion des visiteurs en acheteurs potentiels est possible. Or, le moyen le plus efficace d’optimiser le trafic d’un site web est le bon référencement. Et en faisant appel à un expert en référencement ou une agence de référencement, le propriétaire du site web peut y parvenir.

Qu’est-ce que Google Analytics ?

Un webmaster ou un référenceur pro aurait besoin d’avoir des données précises sur l’audience du site qu’il administre ou dont il fait le référencement. En effet, il serait intéressant de savoir combien de visiteurs un site web reçoit chaque jour et combien de personnes visitent le site à la minute même où l’on se connecte. Pour ceux qui savent manier les codes de PHP, ils peuvent peut-être dénicher des lignes de code qui permettent de voir cela. Mais pour les néophytes, Google vient à leur secours avec cette application baptisée Google analytics. Cette analyse gratuite d’audience est une application accessible sur la page d’accueil de Google analytics. De là, il suffit seulement de se connecter à l’application avec son compte Google. Les résultats sont basés sur les cookies qui récupèrent des informations sur le comportement des visiteurs d’un site internet.

Comment se fait l’inscription sur Google analytics ?

Cette procédure n’a rien de compliquée. Si on n’a pas encore un compte Google, il faut d’abord en créer un. Ensuite, il faut aller à la page d’accueil de Google Analytics. Une fois connectée à Google analytics, il faut inscrire le site. Sur la barre de navigation orange en haut de la page d’accueil de Google Analytics, il y a un bouton « admin » sur la gauche. Il faut cliquer sur ce bouton pour arriver sur l’interface d’administration. La page contient un bouton « nouveau compte » qu’il faut cliquer. On arrive ensuite à une page qui demande des données sur le site web ou l’application (Android, Ios…) dont on veut enregistrer. L’utilisateur aurait à sélectionner la méthode de suivi du site ou de l’application qui l’intéresse. Dans le cas d’un suivi d’un site web, Google analytics propose un formulaire à remplir. Celui-ci renseigne le nom du site web, son url, son thème de contenu (ou sa catégorie par secteur) et enfin le fuseau horaire. Les informations permettent d’obtenir un code Javascript qu’on aurait à mettre sur les pages web de son site après l’ouverture de la balise " body". On peut placer à la main le code Java sur tous les pages du site conçu en Html. Ce qui nécessite une ou deux heures si son site a plusieurs pages. Mais pour des pages web gérées dynamiquement, i l faut inclure le code java dans un fichier PHP et dans les autres pages HTML. Après l’intégration du code dans le template PHP et Html, Google analytics commence à compter le trafic sur le site web. Il offre des informations sur le temps passé du visiteur sur le site, l’appareil qu’il a utilisé pour naviguer sur les pages web.

L’avantage et l’inconvénient d’utiliser Google analytics

Le premier avantage de cet outil, c’est qu’il n’est pas payant. Certes, il y a Google analytics 360 Suite qui nécessite un abonnement, mais le webmaster ou le référenceur n’est pas obligé de s’inscrire sur ce service payant. L’autre atout de cet outil c’est qu’il permet de soulager le serveur car il ne consomme pas d’espace, mais cela donne également des informations de statistique à Google ou à AT internet. Google stocke en effet des données sur ses serveurs ainsi que le profil des gens qui ont recourus à l’outil. Ceux qui sont soucieux de la protection de données personnelles en ligne sont ainsi moins intéressés par cette solution et préfèrent se tourner vers des applications à installer sur le serveur comme Piwik.

Les statistiques des pages web avec Google analytics

Au fur et à mesure que le référencement d’un site web avance, le référenceur pro aurait à avoir des informations précises sur le trafic du site. Cela lui permet de savoir quelle stratégie il faut encore adopter pour augmenter l’audience ou pour faire évoluer les visites des pages web sur les sites. En effet, l’outil gratuit offre des statistiques détaillées sur le nombre de visites, des pages visitées, sur les nouveaux utilisateurs ou encore le taux de conversion. Il indique également la durée moyenne des sessions, la provenance géographique des visiteurs, l’appareil ou le support qu’ils ont utilisé pour se connecter au site. Grâce à ces données, le référenceur est en mesure d’analyser l’audience du site et d’estimer quelles pages attirent les lecteurs et quelles pages produisent plus d’interactions. Il aurait par la suite à adapter sa campagne marketing d’une manière plus efficace afin d’optimiser le retour sur investissement du site.

Les autres atouts de Google analytics

Cet outil de Google ne se contente pas uniquement de donner des informations sur l’audience ou le comportement des internautes, il fournit également des renseignements concernant le détail des transactions pour un site de vente en ligne. Le webmaster ou le référenceur qui l’utilise peut ainsi estimer les objectifs réalisés. A noter que la configuration des objectifs se fait à la main via cet outil. Ces objectifs peuvent être la validation d’un formulaire, l’inscription à une newsletter, ou le téléchargement d’un fichier pdf concernant l’activité du site etc. C’est au propriétaire du site d’indiquer ses objectifs commerciaux. Et c’est au référenceur de décider les actions à mener pour parvenir à ces objectifs. Ainsi, si le professionnel en référencement souhaite obtenir les informations sur les transactions du site e-commerce pour améliorer sa campagne de référencement, il aurait à activer le commerce électronique dans Google analytics. Pour l’évaluation des campagnes publicitaires du site, l’administrateur ou le référenceur peut aussi connecter le compte Google adwords à Google analytics. Cette procédure l’aide également à filtrer les mots-clés qui ont le plus de succès et à cerner les points à améliorer. Pour l’analyse de comportement des utilisateurs sur une application, il faut recourir à Google analytics SDK pour Android ou iOs. Le Google Tag manager est aussi disponible pour le site web comme pour le mobile SDK.

En conclusion

Le succès apparent d’un site de vente en ligne est le fruit du travail d’un webmaster, d’un rédacteur et surtout d’un expert en référencement naturel. Ce dernier analyse et mesure l’efficacité de campagne marketing et de mesures seo et netlinking d’un site web grâce à des outils comme Google analytics.