Agence de référencement naturel Paris

AGENCE DE REFERENCEMENT NATUREL PARIS

Actualités E-commerce

+33 1 41 62 10 61
+33 6 07 49 90 52

Agence de référencement Paris : Conseils et solutions pour
comment bien vendre sur internet

Conseils on-page pour l’amélioration de son référencement Google

Article publié le 23/09/2018

 

Le classement des pages dans les résultats de recherche dépend notamment des facteurs comme l’optimisation interne du site et la qualité de son netlinking. Le terme qu’on entend souvent seo-friendly signifie que le site répond aux critères recommandés par Google. Faisons le tour des améliorations à faire au niveau des pages pour améliorer le référencement naturel de son site.

Cette balise doit être renseignée sur toutes les pages d’un site. Elle décrit et vend chaque page surtout s’il s’agit d’un site e-commerce ou site vitrine. Pour la page d’accueil, elle contient le nom de l’entreprise et les prestations. Pour les pages internes, la description devrait fournir des informations sur son contenu tout en incitant l’internaute à cliquer sur le lien. Cette balise se trouve en haut de la fenêtre de navigateur de Firefox ou sur l’onglet du Google chrome. Le title devrait contenir environ 70 signes y compris l’espace. Au-delà de ce chiffre, il risque d’être tronqué.

Cette description guide les moteurs de recherche sur le contenu à afficher lors de la requête de l’internaute. Si cette balise n’est pas renseignée, l’internaute trouvera un extrait de la page qui contient le mot-clé qu’il a tapé. Ce qui risque de faire perdre les chances de clic. La rédaction de cette description meta doit répondre à certains critères :

 

  • elle doit contenir au minimum 150 et au maximum 300 signes avec les espaces.

  • elle devra reprendre ou développer le titre de la page tout en résumant le contenu textuel.

  • elle doit être unique pour chaque page et ne contient pas de préférence une publicité. Les guillemets sont également à éviter.

Même si cette balise perd en poids pour les moteurs de recherche, il n’est pas inutile de le renseigner. Chaque page a son propre meta keywords. Celui-ci pourrait contenir jusqu’à 10 déclinaisons du mot-clé qu’il faut séparer par des virgules.

La description indiquée à une image permet à Google de lire le contenu d’une image. L’avantage de cette optimisation, c’est que les internautes qui font des requêtes sur Google image peuvent découvrir son site. En outre, cette balise améliore le référencement de la page. Pour optimiser cet attribut, il faut le nommer avec 5 ou 6 mots qui informent sur le contenu. Ne pas oublier également de réduire le poids de l’image afin d’améliorer le temps de chargement de son site.

L’Url facile à lire et à mémoriser qui contient le mot-clé a aussi un impact positif sur le référencement. Il ne faut pas cependant abuser la présence de ces mots-clés dans l’Url. Avant la publication d’un article sur un site CMS par exemple, il est également recommandé de réécrire l’adresse de la page si le mot-clé est tronqué ou englouti dans l’Url.

Le respect de ces étapes ne suffit pas à positionner une page en haut des résultats des moteurs. Il faut aussi un contenu de qualité avec un champ lexical riche qui intègre des variantes et des synonymes du mot-clé. Les expressions attachées au mot-clé peuvent être utilisées dans la balise title h1, h2 , h3 etc. dans l’attribut alt, dans les liens et dans le texte. Elles peuvent se décliner au singulier ou au pluriel. Le chapeau ou les 4 premières lignes doit indiquer le sujet dans le texte. Celui-ci doit être bien aéré, bien structuré et sans répétition excessive du mot-clé. Enfin, le maillage interne entre les pages et la qualité des liens entrants permettent aussi d’augmenter la visibilité d’une page.