Agence de référencement naturel Paris

AGENCE DE REFERENCEMENT NATUREL PARIS

Actualités E-commerce

+33 1 41 62 10 61
+33 6 07 49 90 52

Agence de référencement Paris : Conseils et solutions pour
comment bien vendre sur internet

Comment se fait l'analyse du netlinking des sites internet ?

Article publié le 14/06/2018

Google fait le calcul du classement d’un site internet sur les résultats de recherche en fonction du profil de liens externes ou des domaines référents qui pointent vers le site. Il surveille également les liens sortants. Ainsi, si on souhaite établir une bonne stratégie de netliking, il faut savoir comment Google interprète ces liens, quels sont ses critères de liens de qualité et que faut-il éviter pour ne pas encourir les foudres des filtres Penguin.

Pour les néophytes en SEO, le netlinking est l’ensemble des actions permettant de décoller le référencement d’un site internet. Il s’articule autour de la recherche de liens de qualité qui se dirigent sur le site en question. Cette stratégie requiert du temps, de bonne organisation et de connaissance des leviers à pousser pour avoir des backlinks fiables. Pour le moteur de recherche Google, l’analyse d’un site internet dépend notamment de ses domaines référents (leur page rank ) et le trust rank, le contenu et la structure du site. Plus il a des backlinks de qualité et plus on parle de lui sur la toile, plus il a de chances d’être mieux positionné sur les résultats naturels de recherche. Les liens vers un site constituent donc un gage de qualité de ses pages web.

Parlons maintenant de ces deux critères qui permettent à Google d’analyser la popularité d’une page web. La page rank est une note attribuée par Google à toutes les pages qu’il indexe sur la toile. Cette note de 1 à 10 lui permet d’estimer la notoriété de chaque page d’un site. Les PR de 6 et 7 sont celles des pages des grands sites institutionnels à forte popularité. Les PR 8, 9 et 10 qui sont très rares sont les pages les plus visitées donc les plus populaires sur le web. Ainsi, lorsque Google trouve qu’un site A ayant un PR élevé fait un lien vers la page d’un site B, cela lui indique que ce site est digne de confiance. L’importance de ce lien s’il est en dofollow, c’est qu’il améliore la PR de la page à laquelle il pointe. En revanche, il faut retenir que si le site A compte de nombreux liens sortants, la popularité de la page ou la PR transmise sera dévaluée. C’est pourquoi, il faut rechercher de nombreux liens de qualité des domaines référents différentes pour avoir plus de popularité si on souhaite optimiser son netlinking.Notons que de nos jour Google n'affiche plus le page Rank des sites .

Passons maintenant à la trustrank, le deuxième indicateur d’évaluation d’une page web de Google. Le trustrank d’un site tourne autour de 3 critères, l’âge du domaine, le trust rank des domaines qui font un lien vers lui, la qualité de contenu du site, ses liens sortants et la fraîcheur de son contenu. Google privilégie les sites dont le contenu est rafraichi régulièrement, à raison d’une publication d’article une fois par semaine par exemple.

On a parlé plus haut d’un lien entrant de qualité comme un autre critère de pertinence d’une page web, alors on va expliquer ce que c’est. Rappelons d’abord que Google n’accorde de crédit que sur les liens naturels, qu’on ne crée pas volontairement dans le but de faire monter un site web sur les résultats organiques. C’est pourquoi, il pénalise les adeptes de technique de black hat Seo (une technique qui consiste entre autres à tisser un ensemble de sites satellites de mauvaise qualité dans le but de créer un lien vers son site).

Pour repérer les liens entrants de qualité, il faut tenir compte des critères suivants :

--------> La thématique du site qui fait le lien vers le sien : De préférence, il faut chercher un backlink d’un site ayant une thématique identique au sien ou ayant un rapport avec son activité et parlant la même langue. Cela permet à Google d’accorder une importance à sa page

--------> L’ancre du lien : c’est un élément à utiliser avec perspicacité. L’ancre ou le texte d’un lien est un permet à Google et à l’internaute d’anticiper le contenu qu’il trouvera s’il clique sur le lien. D’où l’importance du choix des mots descriptifs plutôt que des ancres comme « cliquez ici » ou l’url du site en question. L’idéal serait de diversifier ces ancres sinon on risque la suroptimisation et les sanctions des petites bêtes de Google. En d’autres mots, les liens doivent entre partagés entre la page d’accueil et les autres pages du site.

--------> La popularité et l’ancienneté du site qui fait le lien : sur internet le backlink engage celui qui le fait. Google met du poids sur les sites anciens et de bonne notoriété qui pointent sur un site nouveau ou déjà existant sur la toile. C’est pourquoi, il est nécessaire de chercher les acteurs influents ayant un PR élevé qui peuvent proposer des liens en dofollow. En guise de rappel, les liens en dofollow transmettent leur jus SEO, ce qui n’est pas le cas pour les links en nofollow qui n’améliorent pas le classement d’un site sur les moteurs de recherche.

--------> La diversité des domaines référents : il est préférable d’avoir par exemple une dizaine de backlinks de domaines différents ayant un rapport plus ou moins connexe à son activité qu’un unique backlink qui offre une dizaine de liens.

--------> La place du backlink dans la page : le lien en bas de page et le lien noyé dans de nombreux liens perdent leur valeur aux yeux de Google. Et s’il s’agit d’un échange de liens à travers le guest-blogging, il faut éviter l’optimisation des textes d’ancres. Ceux-ci doivent se situer dans l’idéal dans le milieu du texte.

--------> Bon à savoir : il faut noter également que l’abus de liens risque aussi la pénalisation du géant de Sillicon Valley. Mieux vaut donc créer quelques liens de qualité que de nombreux backlinks de mauvaise qualité.

 

Maintenant qu’on a compris comment fonctionne Google pour analyser un site web, on va apporter quelques explications sur l’audit netlinking d’un site web. Pour ce, il existe des outils comme Ahrefs et Majestic Seo qui peuvent aider (leur utilisation gratuite est limitée) à cette tache.

Lors d’un audit netlinking, il faut examiner ces fameux backlinks. On regarde leur nombre et on le compare à ses concurrents. On étudie également le nombre de domaines référents de son site et de ceux de ses concurrents ainsi que la provenance de liens optimisés de ces derniers. Outre ces taches un peu techniques qui nécessitent évidemment le recours à un professionnel en référencement, il est également nécessaire de revoir la distribution des liens dans toutes les pages stratégiques de son site ainsi que le travail sur la diversification des ancres de liens. Enfin, l’audit de netlinking se charge aussi du nettoyage des liens brisés.

Pour aller plus loin dans l’audit Seo d’un site web perso ou un site e-commerce, il faut aussi recourir à une agence de référencement ou un professionnel en Seo.

L’analyse de la e-notoriété et de la pertinence d’un site internet dépend en grande partie de son netlinking. C’est une stratégie Seo qui requiert de réflexion et de bonne pratique des techniques de référencement.