Agence de référencement naturel Paris

AGENCE DE REFERENCEMENT NATUREL PARIS

Actualités E-commerce

+33 1 41 62 10 61
+33 6 07 49 90 52

Agence de référencement Paris : Conseils et solutions pour
comment bien vendre sur internet

Comment optimiser le maillage interne pour bien référencer son blog ?

Article publié le 28/04/2018

Le maillage interne d’un site se réfère à la création des liens internes en vue d’optimiser la navigation des utilisateurs et de favoriser le référencement naturel des pages web. Les liens facilitent également le travail des moteurs de recherche dans la compréhension de l’arborescence d’un site. L’insertion des liens n’est pas difficile à faire mais leur pertinence avec le contenu est essentielle. Comment effectuer cette composante importante du seo afin de ne pas faire trébucher le référencement ? Explications.

Il s’agit de la mise en place de l’articulation des différentes pages d’un site web entre elles. L’objectif est d’assurer une meilleure organisation de ses articles et d’aider les visiteurs et les moteurs de recherche dans l’identification de ses pages importantes. La pratique du maillage interne est une partie intégrante du référencement naturel. Certes, elle ne suffit pas en elle-même car les liens entrants sont également incontournables mais ils ont un impact sur le positionnement d’une page et les expériences utilisateur. Il importe ainsi de bien savoir exploiter son fonctionnement afin d’avoir un meilleur classement de chaque page d’un site tout en encourageant les internautes à passer plus de temps sur son blog.

En guise de rappel, chaque page possède un jus. Ainsi, si une page dispose d’une autorité avantageuse, les autres pages qui y sont liées ont la possibilité de bénéficier du même jus de lien. Mais comme dans toute pratique, l’abus est toujours décrié. Il en faut pas mettre une centaine de liens sur une page. En d’autres mots, il est préférable de faire le maillage d’une façon modéré et avec tact afin d’éviter la pénalisation des moteurs de recherche.

L’optimisation des liens internes d’un blog ne consiste pas à insérer partout des liens sur une page. Cette pratique est complètement déconseillée. Il faut tenir compte de mots-clés, le sujet du post, la pertinence de l’ancre avec les mots-clés. Voici donc les éléments essentiels afin de bien optimiser la liaison de chaque partie d’un blog.

---> l’optimisation des ancres :

Ce terme désigne le mot ou le texte cliquable d’un lien et qui est normalement surligné en couleur différente sur l’écran. Lors de la définition de l ‘ancre d’un lien, il vaut mieux éviter le mot du genre « cliquer ici ». L’ancre doit aussi contenir de façon naturelle le mot-clé de la page de destination (il doit être en lien avec cette page). En guise d’illustration, si l’un des liens renvoie vers une page qui tourne autour de la rédaction site web, l’ancre ne devrait pas dévier de ce sujet. On précise également l’importance de l’intégration naturelle car s’ils apparaissent d’une façon ostentatoire ou non naturelle ou qu’ils sont en surnombre sur une même page, cela risquerait les sanctions de Google penguin. L’idée est donc de diversifier les ancres tout en respectant une intégration harmonieuse. A noter aussi qu’un lien à l’intérieur d’une page a plus de poids que celui en bas de la page. Les textes de liens se trouvant au-dessus de la ligne de flottaison sont également facilement repérables par les internautes et les moteurs de recherche.

Bon à savoir : en cas de suroptimisation de liens internes, il est préférable de mettre ses pages en no-follow. Cela indique aux moteurs de recherche que les pages ne devront pas être suivies puisqu’elles sont sans importance. On peut pratiquer cette technique lors de l’ajout d’un lien externe mais dans l’optique d’optimisation des liens internes, il est avantageux de mettre les liens en dofollow. Mais il est tout même prudent de ne pas abuser ces liens.

Au maximum, on peut relier un article à 5 articles sur le même thème. Le recours à des phrases comme « à voir également », « ces posts pourraient vous intéresser » ou « articles dans le même thème » à mettre en bas des posts permet de personnaliser les ancres. Il est également possible de saisir les mots-clés.

--> la révision des liens en profondeur :

Comme on l’a dit précédemment, le dofollow est à recommander dans la construction des liens internes. Ces liens sur des pages qui font autorité sur le domaine impactent sur le positionnement des pages qui y sont liés.

Mais qu’en est-il du cas des sites d’une centaine de pages ? Dans ces blogs, il se peut que certaines pages ne soient pas indexées ou sont mal référencées lorsqu’il n’y a aucune ancre dans ces articles. La solution pour optimiser la visibilité des certaines pages situées en profondeur serait alors l’utilisation à bon escient du maillage interne. Cette option permet de lier tout le contenu d’un site internet les uns avec les autres sans toutefois suroptimiser les liens. En effet, l’erreur la plus courante commise par les propriétaires de blogs, c’est de lier les posts à la page d’accueil ou à la page contactez-nous et on oublie le reste. Certes, la page d’accueil est souvent la plus référencée dans un blog. Mais il est judicieux de lier aussi avec des articles dans les catégories plus profondes afin de tisser un maillage naturel. En fait, les liens internes doivent non seulement être pensés à améliorer le positionnement de ses articles, mais aussi à susciter l’engagement des internautes car ils seront amenés à rester plus longtemps sur le site.

--> L’optimisation des menus de navigation :

Tout propriétaire de blog devrait aussi garder à l’esprit qu’une page importante est censée avoir beaucoup de liens externes ou internes. C’est pourquoi, il est indispensable de prendre un temps de réflexion lors de la création de ses menus. Car les url des pages, les libellés des catégories influent sur le référencement de son blog. Le mot d’ordre serait de mettre les mots-clés dans les menus de navigation afin d’améliorer le maillage intérieur du site.

Il se peut également qu’il y ait des erreurs 404 dans le blog suite à un changement de structure de permalien. Dans ce cas, la solution serait de faire une page erreur personnalisée qui renvoie à la page ayant la plus autorité du site.

Dans tous les cas, les pages du blog doivent intégrer un lien qui renvoie à la page d’accueil. A noter également que la création d’un sitemap aide les utilisateurs à identifier d’un clin d’œil la structure de son blog. On peut mettre ce menu dans le footer du blog.

Remarque : la création du maillage interne semble anodine notamment sur certains sites pourvus d’une bonne structure où les menus, les sous-menus ont un rapport entre elles. Les crawlers n’ont en général aucun mal à référencer les pages de ces sites. Mais il est toujours important de le faire afin d’améliorer la visibilité d’une page. Par ailleurs, il existe également de nombreux blogs où une page n’a aucun lien avec la balise méta description et title. Afin d’aider les moteurs de recherche à trouver ces pages une fois en ligne, la technique consiste alors à insérer un lien interne pertinent et naturel.


 

Le maillage interne est l’un des fondamentaux du référencement naturel. Ses principes de bases sont assez simples à mettre en pratique. Il faut respecter un bon emplacement des ancres et des liens et éviter trop de liens sortants. Outre ces paramètres de linking interne, le bon référencement d’un site web dépend également des mots-clés de la longue traîne, du netlinking externe pour ne citer qu’eux. Si vous avez du mal à mieux positionner votre blog dans les résultats de recherche, n’hésitez pas à faire appel à notre prestation.